Mes recueils de poésie en libre consultation

mardi 10 janvier 2017

Glacé...





Avec un extrait d'un de mes recueils "Les couleurs du temps" ( pourquoi pas...)

Le petit matin blanc
Ouvre tout grand sa corolle.

Surjet de dentelles immaculées
Aux bras des arbres fatigués
Arabesques vagabondes
Suspendues aux cils du monde

Tout se tait dans cette luminance.
Le silence tout en nuances
S’offre un morceau de solitude...
Et ce n’est pas son habitude...

Le petit matin blanc
N’est plus seul.

13 commentaires:

  1. le petit matin blanc illumine tes photos, la trois un p'tit bijou.

    RépondreSupprimer
  2. que c'est joli ! j'adore ces photos,
    et avec tes jolis mots, c'est génial !
    Merci et je te souhaite une belle soirée, au chaud, pas dans les glaçons,
    Bises, MIAOU !!!

    RépondreSupprimer
  3. De vraies merveilles ces photos. J'ai envie de croquer cette pâquerette au sucre glace. Mais ce serait dommage, alors je la laisse pour les yeux de tous ceux qui passeront par là...
    Un grand merci Marie.

    RépondreSupprimer
  4. C'est magnifique, Marie, et tellement adapté aux froidures que nous avons eu ces derniers temps ! J'aime bien la seconde : Dame Nature laisse trainer ses colliers !
    Je n'ai pas fait que regarder, et ce que j'ai lu m'a plu... Bises ventées.

    RépondreSupprimer
  5. Tout est très beau, et tu as bien fait d'ajouter ce magnifique poème...
    N'en doute pas.

    Merci pour cette page, Marie.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. C'est beau, les mots, les photos ...
    Des photos " appétissantes ", j'aurais savouré la 2 et la 3 ...
    Merci Marie.

    RépondreSupprimer
  7. Marie, j'apprécie tout autant la première ...
    La deuxième (caramel blanc filé) et la troisième (sorbet tropical) composeraient de succulentes présentations en dessert !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais no problem Midolu! J'aime bien quand on me dit ses préférences. Je ne publie pas pour qu'on me dise que tout est beau! J'apprécie aussi qu'on me dise quand on n'aime pas... ou moins. Si tout est positif,je ne progresserai pas... car je sais que mes photos ne sont pas toutes réussies! Et je les publie quand même. Et puis les goûts et les couleurs... Merci d'être revenue Midolu!

      Supprimer
    2. :-) Marie, j'aime beaucoup la première et en fait c'est certainement ma préférée avec la deuxième aussi, pour l'originalité, pour le symbole de ces " petites choses " fines, délicates, mais qui résistent vaillamment.
      J'ai repris mon commentaire car ce que j'exprimais n'avait de rapport qu'avec la gourmandise, l'attrait " dans l'assiette ", comme si la 2 et la 3 étaient à croquer !
      Bises pour toi, Marie, de mon Berry glacé.

      Supprimer
  8. Ce poème, lui aussi, dans « Lumin’errance » pourrait s’adapter à ces photos de rêve :

    Et quand parfois le ciel s’y mire
    Au temps suspendu
    Alors il te faut t’arrêter.
    Et regarder et rêver
    À d’improbables voyages
    Dans ces mini azurs
    Insaisissables sculptures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waah! Mais oui et même plus adapté que celui que j'ai choisi ! Merci Alain. Je n'ai pas encore lu vos productions, quelques virus m'ont un peu mise à plat depuis ce début d'année...mais je le ferai. 😊

      Supprimer

Merci pour votre commentaire!